Actualités du mois de Avril.

Les 24h de la biodiversité vous attendent dès vendredi 5 avril sur le campus Triolet et Samedi 6 avril au Jardin des Plantes.

Le GNUM vous invite cette année encore à participer aux 24H de la Biodiversité, lors de cette 4ème édition qui se déroulera sur le campus Triolet et au Jardin des plantes de Montpellier !

C’est quoi les 24H ?!

Les « 24H de la Biodiversité » est un événement annuel se retrouvant un peu partout en France. Le principe est simple : faire l’inventaire de la biodiversité d’un site en 24H montre en main ! C’est  l’occasion pour les naturalistes de tous poils de faire équipe et de partager leurs connaissances dans la joie et la bonne humeur. Mais cette façade d’inventaire cache la vraie nature des 24H… Proposer à tous de participer et de se former ! La biodiversité est chaque jour autour de nous et il n’est nul besoin de voyager pour faire des rencontres extraordinaires. Vous aussi, venez découvrir la nature qui se niche au cœur de Montpellier et découvrir un monde de richesses insoupçonnées qui se cachent à vos portes ! Venez découvrir le fonctionnement d’inventaires simples et accessibles à tous ! La science n’est pas l’apanage d’éminences grises en blouses blanches enfermés dans leurs laboratoires, la science vous tend les bras, tous les citoyens peuvent s’y plonger et participer à l’amélioration des connaissances, nous comptons sur vous !

Cette 4ème édition des « 24H de la Biodiversité » organisée par le GNUM se veut plus qu’un inventaire, en vous proposant de venir à la rencontre des acteurs locaux de la protection de l’environnement sur un village associatif, mais aussi en vous proposant d’assister à plusieurs conférences ou encore de vous émerveiller en visitant l’exposition photographique des « 24H Naturalistes » !

Toutes les infos ici.

Actualités du mois de Mars.

Attention !
Le jardin sera fermé demain Jeudi 7 Mars, pour cause de visite très officielle.

Actualités du mois de Novembre.

 Les travaux se poursuivent sur la zone de l’orangerie et après le bâtiment lui même, il reste encore les massifs des nouvelles collections ainsi que la nouvelle serre humide à finir. Les pronostics s’engagent pour l’été 2019.